Comment pouvez-vous faire un avortement avec pilules Misoprostol?

 

Nous supportons des services d’avortement légaux et sécuritaires. Si vous habitez dans un pays dans lequel il n’y a pas d’accès à de tels services, sachez que le meilleur moyen qu’une femme peut prendre pour s’avorter elle-même sans danger et ce jusqu’à la 12ième semaine de grossesse, est par l’usage de deux médicaments appelés Mifepristone (également connu sous l’appellation de pilule abortive, RU 486, Mifegyn, Mifeprex) et Misoprostol (Cytotec, Arthrotec, Oxaprost ,Mibetec, Cyprostol or Misotrol). Un avortement médical effectué de cette façon a un taux de réussite de 97%. Si vous habitez un pays où vous ne pouvez accéder à un service d’avortement sécuritaire et que vous désirez obtenir un avortement médical avec Mifepristone and Misoprostol, s’il vous plait, allez voir le site Women on Web. C’est un service d’aide en ligne capable de vous mettre en contact avec un médecin qui pourra vous procurer un avortement thérapeutique.
Une femme peut aussi s’avorter elle-même et ce jusqu’à la 12ième semaine de grossesse, en faisant le seul usage d’un médicament appelé Misoprostol. Sur cette page Web, nous fournissons de l’information sur Misoprostol (Quelles précautions prendre, le mode d’action du médicament, les doses les plus efficaces, ce à quoi les femmes peuvent s’attendre et aussi les complications possibles). Nous donnons également les fondements scientifiques. Utiliser Misoprostol seul pour provoquer un avortement qui sera efficace dans 90% des cas.

pills orange.jpg

Les femmes ne devraient essayer de provoquer un avortement par elles-mêmes si elles vivent dans un pays où elles ont la possibilité d’avoir accès à un avortement sécuritaire et légal.

Elles devraient voir un médecin parce que c’est plus sécuritaire et plus fiable d’avoir un avortement en passant par un médecin expérimenté. Nous publions cette information seulement parce que les femmes qui vivent dans des pays où l’avortement est illégal ont souvent recours à d’autres moyens qui ne sont pas sécuritaires.

Certaines femmes essaient de provoquer un avortement en plaçant des objets sales ou pointus dans l’utérus ou en frappant l’abdomen. Ceci est très dangereux et ne devrait jamais être fait parce qu’il y a un risque très élevé de blessures internes pour la femme, d’infection, de saignements abondants et même de mort.

Pour plusieurs femmes, mettre fin à une grossesse est une décision difficile. Quand la femme ne peut pas discuter d’avortement ou d’autres alternatives avec une personne qui offre des soins de santé, nous lui conseillons d’en parler avec un parent ou un ami. Nous conseillons sérieusement à une jeune fille de parler avec ses parents ou un autre adulte de confiance au sujet de sa situation, de la décision à prendre et de la procédure de l’avortement.

Les femmes qui sont certaines qu’elles veulent mettre fin à leur grossesse et qui n’ont réellement pas d’autre moyen ne devraient jamais procéder sans d’abord imprimer et étudier les instructions soigneusement. Il est préférable d’en discuter avec un ami. Une femme de devrait jamais agir seule.

Si vous pouvez trouver un médecin qui peut vous aider, arrêtez de lire. Allez voir le médecin. (www.womenonwaves.org/article-456-nl.html)

Les femmes qui veulent utiliser cette méthode devraient d’abord imprimer ces pages et les lire attentivement.

Comment se déroule un avortement avec Misoprostol?

Une femme ne devrait avoir un avortement médicamenteux par elle-même si elle est enceinte de plus de 12 semaines. Misoprostol provoque des contractions de l’utérus. Comme conséquence, l’utérus libère son contenu. Une femme peut ressentir des crampes douloureuses, avoir des pertes sanguines plus importantes qu’une menstruation normale, des nausées, des vomissements et de la diarrhée. Il y a un risque d’hémorragie et dans ce cas la femme devra être traitée par un médecin.
Les chances qu’un avortement avec Misoprostol soit réussi sont de 80% et plus. Misoprostol est disponible en pharmacie dans presque tous les pays. Il peut aussi être acheté sous les noms de Cytotec, Arthrotec et Oxaprost ou Cytoprost.
L’expérience d’un avortement causé par Misoprostol est comparable à celui d’ une fausse couche (avortement spontané). Les fausses couches se produisent de façon spontanée dans 10% de toutes les grossesses.

Les risques d’un avortement causé par Misoprostol sont semblables à ceux d’une fausse couche.

Le traitement des complications est le même que celui d’un avortement spontané (fausse couche). S’il y a un problème, une femme peut toujours se rendre à l’hôpital ou chez le médecin. Le médecin va la traiter comme si elle avait eu une fausse-couche.

Nous allons maintenant fournir d’importantes informations que toute femme qui songe à un avortement avec des médicaments devrait savoir.

Misoprostol ne devrait pas être utilisé sans avis médical dans un pays où l’avortement sécuritaire est disponible.

Nous conseillons fortement de se rendre chez un médecin ou dans une clinique. C’est plus sécuritaire.

Une femme devrait s’assurer qu’elle est bien enceinte.

Elle peut passer un test de grossesse ou une échographie.

Misoprostol devrait être utilisé seulement si une femme est 100% certaine qu’elle veut mettre un terme à sa grossesse.

Une femme devrait essayer d’avoir une échographie avant de prendre Misoprostol.

Une échographie montre si la grossesse est implantée dans l’utérus et permet de savoir de combien de semaines la femme est enceinte.

Misoprostol ne devrait pas être utilisé après 12 semaines ou plus de grossesse.

Une grossesse de neuf semaines veut dire 63 jours (12 semaines) après le premier jour de la dernière menstruation. Si une femme pense qu’elle est enceinte de plus de neuf semaines, ou si l’échographie le démontre nous ne conseillons pas de prendre Misoprostol à moins de supervision médicale.
Le médicament fonctionne quand même mais le risque d’hémorragie, de douleur intense et de complications augmente proportionnellement à la durée de la grossesse.

Une femme de devrait jamais essayer de s’avorter seule.

Pendant l’avortement, il est important d’avoir quelqu’un à proximité; ça peut être le partenaire, un ami ou un parent qui est au courant de l’avortement et qui peut aider en cas de complications. Une fois que les saignements commencent, quelqu’un devrait rester en contact avec la femme pour être capable d’aider au cas où des complications surviennent.

Misoprostol peut être utilisé sans supervision médicale seulement quand une femme n’est pas atteinte de maladie grave.

La plupart des maladies ne sont pas un empêchement. Certaines maladies graves comme par exemple, une anémie sévère, peuvent causer des problèmes à cause de l’importante perte de sang impliquée. Les maladies graves sont quelquefois un motif pour avoir droit à un avortement légal, même dans les pays qui ont des lois très restrictives.

Ne prenez pas d’alcool ou de drogues durant le traitement!!!

Misoprostol ne devrait pas être utilisé quand il y a une possibilité de grossesse ectopique ou extra-utérine.

Une grossesse ectopique (ou grossesse extra-utérine) n’est pas dans l’utérus mais dans la trompe de Fallope. Ce mince organe est situé entre l’utérus et l’ovaire. Une grossesse ectopique peut être détectée à l’échographie. Un traitement par un gynécologue est alors nécessaire pour assurer la santé de la femme, Si elle n’est pas traitée, il y a risque d’hémorragie interne causée par la rupture de la trompe de Fallope. Les gynécologues traitent les femmes pour cette condition dans tous les pays, même dans ceux où l’avortement est illégal. Une grossesse ectopique ne peut pas être traitée avec Misoprostol.

Misoprostol ne devrait jamais être utilisé si la femme porte un stérilet (DIU).

Un DIU est un moyen contraceptif, c’est un petit fil de cuivre enroulé et long d’environ 3 cm qui est inséré par le médecin dans l’utérus pour prévenir la grossesse. Une femme qui a un DIU et qui est enceinte doit avoir une échographie, parce que le risque de grossesse ectopique est plus élevé avec un stérilet. Si la grossesse est dans l’utérus, il est nécessaire d’enlever le DIU avant de provoquer l’avortement

Misoprostol devrait être utilisé seulement quand il est possible de se rendre à l’hôpital dans un délai de quelques heures.

De cette façon, si des complications surviennent, une aide médicale sera à proximité.

Misoprostol ne devrait jamais être utilisé si la femme est allergique au Misoprostol ou tout autre prostaglandine.

C’est une situation qui se produit rarement. Dans ce cas, la femme sera au courant de son allergie si elle a déjà utilisé ce médicament et qu’elle a éprouvé une réaction allergique. Si elle n’a jamais utilisé le médicament auparavant, elle ne peut pas avoir éprouvé de réaction allergique.

Il existe une possibilité que la tentative de provoquer un avortement avec Misoprostol se solde par un échec.

Les probabilités que l’utilisation de Misoprostol cause un avortement ne sont que de 80%. Le traitement a échoué quand le médicament n’a causé aucun saignement ou que malgré les saignements, la grossesse s’est poursuivie. La femme peut essayer de réutiliser le médicament après quelques jours mais ceci peut échouer une autre fois.
Si, plus de sept jours après l’utilisation de Misoprostol, aucun avortement n’est survenu, et si aucun médecin ne veut donner de l’aide, il n’y a pas d’autre option que de se rendre dans un pays où l’avortement est légal ou encore de poursuivre la grossesse. Il y a alors un faible accroissement du risque de malformations à la naissance telles que des difformités des mains ou des pieds et des problèmes avec le système nerveux du fœtus. Si la grossesse se poursuit après avoir tenté un avortement avec ces médicaments, certains médecins pourraient considérer cela comme un motif valable pour un avortement légal. Alors ça vaut la peine d’essayez de trouver un médecin.

Une possible infection tranmise sexuellement devrait être traitée.

S’il y a un risque d’une infection transmise sexuellement (ITS, aussi connue sous le nom de maladie transmise sexuellement, MTS) comme la Chlamydia ou la Gonorrhée, prenez rendez-vous pour un examen avec un médecin afin que l’infection soit traitée convenablement. Le risque d’une telle infection est accru après un viol ( dans plusieurs pays c’est une raison acceptée pour obtenir un avortement légal dans l’éventualité d’une grossesse) , ou quand quelqu’un a une relation sexuelle avec un inconnu.
Avoir une infection transmise sexuellement non traitée augmente le risque d’une inflammation de l’utérus et des trompes de Fallope. Une telle inflammation est appelée maladie pelvienne inflammatoire (MPI) ou salpingite ou annexite.

COMMENT SE PROCURER MISOPROSTOL

Si vous habitez dans un pays où il n’y a pas d’accès à des services d’avortement sécuritaires et que vous aimeriez obtenir un avortement médicamenteux avec Mifepristone et Misoprostol, veuillez consulter le site Women on Web. C’est un service d’aide en ligne pour un avortement médicamenteux avec Mifepristone et Misoprostol. Un avortement médicamenteux effectué par ce moyen a un taux de réussite de plus de 95%.

Si «Women on Web» ne peut vous aider, utilisez le Misoprostol seul.

Le Misoprostol est disponible en pharmacie dans la plupart des pays. Les noms commerciaux pour Misoprostol sont Cytotec , Arthrotec ,"Mibetec" et Oxprost ou Cyprostol ou Misotrol.

Quelquefois, on peut se le procurer au comptoir sans prescription. Quelquefois, une prescription est requise. Il est peu probable d’avoir besoin d’une prescription pour Arthrotec.

Le Misoprostol est utilisé pour prévenir les ulcères d’estomac.

Cytotec, Cyprostol et/ ou Mosotrol sont des noms commerciaux pour Misoprostol.
Arthrotec et Oxaprost contiennent du Misoprostol et un anti-douleur appelé Diclofenac. Il est utilisé pour les douleurs dans les articulations ou l’arthrite. Arthrotec est généralement plus dispendieux que Cytotec.

- Cytotec (200µg Misoprostol)
- Arthrotec 50 or 75 (200µg Misoprostol)
- Cyprostol
- Misotrol (Chili)
- Prostokos (25µg Misoprostol) (Brazil)
- Vagiprost (25µg Misoprostol) (Egypt)
- Oxaprost 50 or 75 (200µg Misoprostol) (Argentina)
- Misotac (Egypt, Ghana, Sudan, Tanzania, Uganda, Zambia)
- Mizoprostol (Nigeria
- Misive (Spain)
- Misofar (Spain)
- Isovent (Kenya, Nepal)
- Kontrac (India, Democratic Republic Congo)
- Cytopan (Pakistan)
- Noprostol (Indonesia)
- Gustrul (Indonesia)
- Asotec (Bangladesh)
- Cyrux (Mexico)
- Cytil (colombia)
- Misoprolen (Peru)
- Artrotec (Venezuela, Hong Kong, Australia)
(even more: Mibetec, Cytomis, Miclofenac, Misoclo, Misofen, Arthrofen, Misogon, Alsoben, Misel, Sintec, Gastrotec, Cystol, Gastec, Cirotec, Gistol, Misoplus, Zitotec, Prestakind, Misoprost, Cytolog, GMisoprostol, Mirolut, Gymiso)

Pour obtenir un de ces médicaments, vous pouvez par exemple dire que votre grand-mère souffre d’arthrite rhumatoïde si sévère qu’elle ne peut se rendre à la pharmacie par elle-même et que vous n’avez pas l’argent pour payer un médecin afin de vous procurer les prescriptions pour les comprimés.

S’il y a des problèmes pour obtenir les médicaments dans une pharmacie, essayez –en une autre. Un ami masculin ou votre partenaire pourrait avoir moins de difficulté pour se les procurer. Ou encore peut-être pourriez-vous trouver un médecin qui accepte de vous les prescrire. Ordinairement, on a plus de chance dans les petites pharmacies qui ne sont pas rattachées à une chaîne. Le Misoprostol peut aussi être commandé en passant par internet (voir la liste des pharmacies sur le Net)

Parfois, Cytotec peut également être acheté sur le marché noir (endroits où vous pouvez aussi vous procurer de la Marijuana). Dans ce cas cependant, soyez certain qu’il s’agit réellement du Misoprostol et non d’une contrefaçon ou de quelque autre médicament.

La femme devrait acheter au moins 12 comprimés de 200 mcg de Misoprostol. Un comprimé de Cytotec ou d’Arthrotec devrait contenir 200 microgrammes de Misoprostol. Vérifiez le dosage du Misoprostol sur l’emballage, habituellement les comprimés contiennent 200 mcg mais d’autres dosages existent. Si les pilules ne contiennent pas 200 microgrammes de Misoprostol, recalculez le nombre de pilules nécessaires pour obtenir la même quantité de Misoprostol.

COMMENT UTILISER LE MISOPROSTOL

Dans les pays où l’avortement est illégal, Le Misoprostol seul peut être utilisé pour provoquer un avortement. Un mauvais usage du Misoprostol peut être dommageable pour la santé d’une femme!!

Pour provoquer un avortement, la femme doit mettre 4 comprimés de 200 microgrammes (au total 800 mcg) de Misoprostol sous la langue. N'avalez pas!!

Après 3 heures, elle devrait mettre encore 4 comprimés de Misoprostol sous la langue.

Elle devrait mettre 4 autres comprimés de Misoprostol sous la langue pour une troisième fois, après 3 heures.

Si une femme utilise l'arthrotec pour induire un avortement, elle doit laisser les 4 comprimés se dissoudre sous la langue jusqu'à ce que la couche extérieure soit dissoute (1/2 heure). Ensuite, elle doit recracher la partie intérieure. Le partie intérieure est le diclofenac, un antidouleur, et c'est mieux de ne pas avaler cette partie intérieure."

Le taux de réussite est de 80-90%

Après la première dose de Misoprostol, une femme devrait s’attendre à des saignements et des crampes. Le saignement commence la plupart du temps dans les quatre heures après l’utilisation des comprimés, mais quelquefois plus tard. Le saignement est souvent le premier signe que l’avortement a commencé. Si l’avortement se poursuit, les saignements et les crampes s’intensifient. Le saignement est souvent plus abondant qu’une menstruation normale et il peut y avoir présence de caillots. Plus la grossesse est avancée, plus les crampes et les saignements seront intenses. Si l’avortement est terminé, les saignements et les crampes diminuent. Une perte de sang plus importante accompagnée d’une augmentation de douleur et de contractions indique le moment pendant lequel l’avortement se produit. Dépendamment du stade de la grossesse, une petite membrane vitelline entourée de tissus peut être ou ne pas être observée. Par exemple, si la femme n’est enceinte que de cinq à six semaines, il n’y aura pas de membrane visible. À neuf semaines, une femme pourrait probablement trouver une membrane ou poche vitelline avec le sang.

S’il n’y a pas eu de saignement, l’avortement ne s’est pas produit et la femme doit essayer encore après quelques jours ou se rendre à l’étranger dans un pays où l’avortement est légal ou essayer encore une fois de trouver un médecin.

Pour soulager la douleur, la femme peut prendre des analgésiques tels que Paracetamol.

(Von Hertzen H, ea WHO Research Group; Efficacy of two intervals and two routes of administration of misoprostol for termination of early pregnancy: a randomised controlled equivalence trial, Lancet. 2007 Jun 9;369(9577):1938-46. )

Les saignements après l’avortement

Les saignements persistent légèrement une ou deux semaines après l’avortement, mais quelquefois, ils peuvent durer plus ou moins longtemps. Les menstruations normales reviennent la plupart du temps après quatre à six semaines.

S’assurer qu’un avortement s’est produit

Il y a des femmes qui peuvent saigner sans qu’un avortement se soit produit. Par conséquent, il est important que la femme s’assure qu’un avortement a réellement eu lieu. Deux ou trois semaines peuvent être nécessaires avant qu’un test de grossesse devienne négatif. Alors, dans la mesure du possible, passez une échographie environ une semaine après l’avortement pour vous assurez que l’utérus est vide.

EFFETS SECONDAIRES

Les effets secondaires les plus courants sont les nausées, vomissements et diarrhées. Une femme peut aussi faire de la fièvre. Ces effets secondaires sont généralement moins sévères si le Misoprostol est utilisé par voie vaginale.

QUAND CONTACTER UN MÉDECIN OU SE RENDRE À L’HÔPITAL

S’il y a un saignement très abondant

Un saignement très abondant est un saignement qui dure plus que 2-3 heures et qui imbibe plus que 2-3 maxi serviettes sanitaires en une heure. Avoir le vertige ou se sentir étourdie est possiblement un signe d’une trop grande perte de sang et peut être dangereux pour la santé de la femme. Un saignement abondant qui ne diminue pas après 2-3 heures peut indiquer que l’avortement n’est pas complet (des restes de la grossesse sont encore présents dans l’utérus) ce qui nécessite un traitement médical. Ceci peut se produire quelques heures après avoir pris le Misoprostol mais également deux semaines ou même davantage après l’avortement.

Dans ce cas, une femme devrait se rendre à l’hôpital le plus proche ou chez un médecin pour avoir de l’aide.
Dans les pays où l’avortement est un crime, les médecins ou les infirmières dénoncent quelquefois à la police les femmes qui ont tenté de s’avorter. Nous recommandons, dans la mesure du possible, d’avoir recours à un médecin en qui la femme peut avoir confiance.

Dans les pays où les femmes peuvent être poursuivies pour s’être fait avorter, il n’est pas nécessaire de dire au personnel médical qu’on a essayé de provoquer un avortement. On peut dire qu’on a eu une fausse-couche spontanée. Le médecin NE PEUT PAS voir la différence. Le traitement est aussi le même. Il s’agit d’un curetage aussi connu comme aspiration sous vide, traitement par lequel un médecin va vider l’utérus. Dans tous les cas, les médecins ont le devoir d’apporter de l’aide.

En cas de fièvre

Les frissons sont un effet secondaire normal du Misoprostol de même qu’une certaine élévation de la température corporelle. Cependant, si la femme fait de la fièvre ( > 38 degrés Celsius) pendant plus de 24 heures, ou si elle fait plus de 39 degrés de fièvre, il faut consulter un médecin parce qu’il se peut qu’il y ait une infection résultant d’un avortement incomplet, ce qui nécessite un traitement (avec des antibiotiques et/ou une aspiration sous vide).

Si le Misoprostol n’a pas donné de résultat

C’est le cas quand le Misoprostol n’a provoqué aucun saignement ou qu’il y a eu un peu de saignement mais que la grossesse se poursuit. Il y a un faible accroissement du risque de malformations à la naissance, comme par exemple des malformations des mains ou des pieds et des problèmes avec le système nerveux du fœtus, si la grossesse continue après avoir tenté un avortement avec ces médicaments. À cause de ce faible risque de malformations à la naissance, une aspiration sous vide devrait être pratiquée si l’avortement spontané ne se produit pas chez la femme après avoir pris le Misoprostol.

À l’avenir

Procurez vous une bonne méthode contraceptive pour prévenir une nouvelle grossesse non désirée. Un DIU peut être inséré par un médecin aussitôt que le saignement est terminé et qu’un test de grossesse a donné un résultat négatif ou qu’une échographie montre un utérus vide. Les contraceptifs oraux peuvent également être pris une fois que le saignement est terminé mais ils ne seront pas complètement sûrs pendant le premier mois. Utilisez un moyen contraceptif supplémentaire comme le condom pour une protection accrue pendant le premier mois.

Si vous avez des questions au sujet de cette méthode ou si vous avez des expériences à partager, envoyez un courriel à : info@womenonweb.org

  • Suis-je enceinte ?

    Si vous n'avez pas eu vos règles à la date prévue et que vous avez eu un rapport sexuel (vaginal) depuis vos dernières règles, il est possible que vous soyez tombée enceinte.

    Des tests de grossesse fiables à faire à la maison peuvent être achetés en pharmacie ou parapharmacie. Il vous suffit de… Read more »

  • Email us examples of prescriptions!

    Please help us get examples of prescriptions for medicines from all countries where abortion is illegal. We will use the layout to make an example for a prescription for Misoprostol so that women in need of a safe medical abortion with misoprostol alone can make their own prescription to get the… Read more »

  • Using Medications (Pills) to End an Unwanted Pregnancy in the USA

    If you live in the U.S., abortion is legal in every state. However, it is a crime to induce an abortion if you did not get the medicines (mifepristone, misoprostol) from a doctor, nurse practitioner, physician assistant or nurse midwife who is authorized to provide these medicines. It is also a… Read more »

  • Safe abortion: low-literacy

    Read more »