Avortement à ce bateau.

 

Ultrasound at 28 days

Conseil, Pilule abortive, Et après?

Des services de Women on Waves sont

- Contraceptifs et d'informations générales;
- Conseils et tests de grossesse;
- Information à la planification familiale;
- Avortements.

Grossesse non désirée

Une femme enceinte a trois possibilités:
- Poursuivre sa grossesse et garder le bébé
- Poursuivre sa grossesse et faire adopter le bébé
- Mettre fin à sa grossesse en avortant

Conseil

La décision doit être prise librement, en toute connaissance de cause. Avant tout avortement, une attestation de consentement éclairé doit être signée.

Pilule abortive

À un stade précoce de la grossesse, la pilule abortive peut être administrée avec succès et sans risque. Women on Waves ne peut délivrer la pilule abortive qu'aux femmes enceintes depuis moins d'un mois, du fait de la loi néerlandaise. De nombreuses femmes choisissent cette option car elle est plus discrète et elle apparaît moins traumatisante qu'une intervention chirurgicale. Un avortement non chirurgical nécessite généralement deux médicaments en deux prises différentes. La mifépristone provoque immédiatement l'avortement et est administrée dans les eaux internationales. À tout moment, il est possible de renoncer au traitement et décider de ne pas prendre la pilule. Dès le retour au port, la femme peut rentrer chez elle. Après une prise de mifépristone (200 mg), il existe une faible possibilité (3 %) que l'avortement se déclenche spontanément. Sinon, dans les 6 à 48 heures, un deuxième médicament, misoprostol (800 mg), doit être administré par voie vaginale. Ce médicament stimule l'utérus pour qu'il expulse l'embryon. En général, l'avortement spontané a lieu dans les 4 heures suivant la prise. Des douleurs assez vives (semblables aux crampes menstruelles) peuvent apparaître et sont atténuées par des antalgiques. Des nausées et des vomissements sont des effets secondaires normaux du misoprostol.

Et après ?

Surtout dans le cas d'un avortement thérapeutique, il est difficile de prévoir combien de temps vont durer les saignements. Généralement, cela peut durer deux semaines, parfois moins et parfois plus. Les symptômes de la grossesse, tel le durcissement des seins, disparaissent progressivement au fur et à mesure que les taux d'hormone reviennent à la normale. Les pertes sanguines sont souvent abondantes et comportent des caillots et dans de rares cas (moins de 1 %), une aspiration est nécessaire pour mettre fin à des saignements abondants persistants (avortement incomplet).

En cas d'avortement incomplet, une aspiration est nécessaire. Le médecin insère alors un spéculum dans le vagin, désinfecte le col de l'utérus et administre une anesthésie locale. Normalement, cette opération n'est pas douloureuse. Après avoir dilaté le col, le médecin insère un fin tube en plastique dans l'utérus et en aspire l'intérieur à l'aide d'une pompe. L'opération ne dure que quelques minutes. Il arrive que des femmes ressentent des crampes douloureuses, comme pendant leurs menstruations, pendant quelques minutes lorsque l'aspiration est terminée et que l'utérus vide se contracte.

Soins post-avortement

Dans la mesure du possible, il est prudent de se reposer pendant quelques jours. Une prophylaxie à base d'antibiotiques est parfois conseillée par le médecin afin d'éviter tout risque d'infection suite à un avortement médicamenteux ou chirurgical. Le médecin examinera la situation avec la patiente pour juger de l'utilité d'un tel traitement.

Il est essentiel de prévoir une visite de contrôle post-avortement, de préférence avec échographie, afin de confirmer que l'avortement est complet. Des saignements intervenant après la prise de Mifespristone et de Misoprostol ne signifient pas forcément que l'avortement a bien eu lieu. Environ 1 % des femmes n'avortent pas spontanément après la prise de ces médicaments. Dans ce cas, il est fortement recommandé de procéder à une évacuation chirurgicale (aspiration) car il y a un risque de malformations congénitales.

Complications post-avortement

Bien que l'avortement soit l'une des interventions médicales les plus sûres et le plus couramment effectuées, avec un taux de complications très faible lorsqu'il a lieu en toute légalité et toute sécurité, il est possible que des problèmes surgissent. En cas de fièvre persistant plus de 6 heures (plus de 38°C) ou si des saignements importants (ne pouvant être absorbés par deux serviettes hygiéniques d'épaisseur maximale en une heure) se produisent pendant deux heures sans interruption, il est indispensable de consulter un médecin le plus rapidement possible.

Même si l'avortement est illégal dans un pays, les soins post-avortement sont non seulement légaux mais l'éthique fait obligation aux professionnels de santé de s'en charger. Women on Waves assure tous les soins post-avortement nécessaires sur le navire.